L'Ardèche

.

Conseil départemental Direction des Routes et des Mobilités

Voirie / Mobilité / Voie verte

Objet


En matière de voiries et de déplacement, l’assistance technique aux collectivités (ATC), est assuré par la direction des routes et des mobilités. Le conventionnement est toutefois passé avec le SDEA.

Le conseil peut porter sur l’ensemble des sujets afférents aux voiries communales et leurs dépendances, d’ordre technique, administratif ou juridique.

Retrouvez l'ensemble des infos sur :

http://www.ardeche.fr/88-le-reseau-routier.htm

Contact

Secrétariat de la direction des routes et des mobilités: 04 75 66 79 11

Mail : routes@ardeche.fr

Groupement territorial sud-est - 21 rue de la résistence 07400 Le teil - 04 75 49 19 40

Groupement territorial sud-ouest - 35 route de Montélimar 07200 Aubenas - 04 75 35 84 10

Groupement territorial nord - La Lombardière 07100 Annonay - 07 15 69 00 50

Référence

Un accompagnement à la carte

A Saint-Symphorien-sous-Chomérac, commune dotée d’une école primaire, mais ni d’un collège, ni d’un lycée, le déplacement des jeunes pour se rendre dans les établissements scolaires se fait en transports
en commun… Chaque matin, quelques dizaines d’entre eux rejoignent l’arrêt de Brune afin d’emprunter un des services qui les conduira à Privas ou au Pouzin pour une journée studieuse. Bien évidemment, le soir
retour à la case départ… leur domicile. Une « transhumance » quasi quotidienne, non pas « risquée » mais pas totalement sûre. Point d’attention pour les élus de la commune qui souhaitent sécuriser ces déplacements et ceux de tous les piétons entre le village et le hameau de Brune, le long de la RD 422, pour
rejoindre ou revenir de l’arrêt de car situé dans le hameau.

Sécuriser le cheminement piéton

Décision prise, encore faut-il déterminer quelles sont les contraintes pour concevoir cet aménagement, le rendre « conforme » et surtout efficient. Car de l’ambition à la réalisation… il y a quelques étapes incontournables : diagnostic, conseil d’opportunité, conseils techniques, accompagnement à la maîtrise d’ouvrage… La commune, signataire d’une convention avec le Département dans le cadre l’assistance
technique aux collectivités (ATC), expose son projet de sécurisation des cheminements piétons aux agents de la direction des routes et des mobilités du Conseil départemental.
Fin 2015, les premiers contacts sont noués. Un chargé d’opération prend le dossier en main et lance le processus qui aboutira à un aménagement de 550 mètres…

Élaborer par l’échange

C’est tout d’abord dans l’échange avec l’équipe municipale que débute le processus pour en comprendre les enjeux. Le projet initial va ainsi bénéficier de l’expertise du chargé d’opérations, de sa connaissance
du territoire, et va évoluer pour prendre en compte la demande de départ mais aussi son environnement direct. Entre le premier contact et la réalisation des travaux, l’ambition s’est élargie ! Et si l’enjeu est
toujours de sécuriser les déplacements des collégiens et lycéens, il s’intéresse maintenant à l’ensemble des usagers pour concevoir un cheminement piéton sur la totalité du parcours entre le village et le hameau de Brune, et non sur une seule partie comme prévu initialement. Cette dimension prise en compte, il restait à définir comment concilier les différents usages de cette route, en ligne droite et donc propice aux vitesses
élevées de la part des automobilistes !

L’équipe des techniciens chargés de réaliser la mission ont répondu à cette problématique par un projet complet prenant en compte la réalisation de trottoirs de 1,50 m de large, conformes aux normes d’accessibilités, nécessitant le busage des fossés par endroit.
Un aménagement grâce auquel les velléités de vitesse excessive des véhicules ont été sérieusement mises à mal ! Une phase d’élaboration « sur table » complétée par des conseils et un accompagnement sous
maîtrise d’oeuvre pour les travaux. Leur coût a pu être estimé facilement et leur réalisation rapide grâce à un marché à bon de commande. Toujours dans le cadre de l’ATC, le Département a accompagné la commune dans le lancement et le suivi du marché, avec la définition de ses besoins pour les 4 ans à venir, le lancement du marché, son analyse, puis le suivi des réalisations jusqu’à l’émission des attestations de
paiements. Un service tout en un – et à la carte – avec comme résultat final 550 mètres d’aménagements qui permettent aux piétons de relier en toute sécurité les deux quartiers.

A savoir

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les prestations proposées en matière de voirie par le Département se font via le Syndicat de développement d’équipement et d’aménagement (SDEA).
Deux types de conventions sont proposées aux communes, intercommunalités et syndicats intercommunaux de voirie ardéchois : un convention dite de « base » comprenant des conseils en matière de voirie et la maîtrise d’oeuvre des travaux d’entretien et de réhabilitation de la voirie communale ; des contrats dits « à la carte » pour des missions d’assistance et de maîtrise d’oeuvre plus spécifiques.

Retour à la liste